Réforme du Code du Travail : de la clarté VITE !!

A l’occasion du débat entre candidats organisé par Le Progrès, j’ai interrogé le candidat La République En Marche sur le contenu du projet de réforme du code du travail qui doit être pris par ordonnances. Monsieur Mallet m’a précis’ que le Président de la République a « fait l’effort » de rencontrer les syndicats et qu’il leur proposera un cadrage. Malgré mes demandes réitérées, le candidat n’a rien dit sur le futur contenu de la réforme.

Les révélations du Parisien d’un document datant du 12 mai sont pour le moins inquiétantes. Le gouvernement se défend d’avoir produit un tel document qui ne serait qu’un document de travail d’En Marche. Doit-on y voir un couac, un ballon d’essai pour tester la résistance de nos concitoyens ? Quoi qu’il en soit, alors que  les résultats du 1er tour des législatives des circonscriptions des français de l’étranger ainsi que les sondages laissent présager une majorité écrasante, cette opacité est inacceptable.

Sur la forme, ne pas vouloir informer les électeurs d’une réforme majeure du quinquennat qui touchera l’ensemble des salariés est une tromperie.

Sur le fond, ce projet est une erreur car une réforme du code du travail ne peut constituer à elle seule une solution au chômage de masse. Le Code du Travail dont François Bayrou fustige l’épaisseur prévoit de nombreuses dispositions permettant aux entreprises de s’adapter aux fluctuations économiques. Et de plus, soyons clairs, les entreprises embauchent quand le carnet de commande se remplit !!

Avec ce projet de réforme, on est bien loin de la flexi-sécurité ; c’est la flexibilité tout court, celle qui précarise. C’est vers un modèle anglo-saxon que l’on veut nous emmener ! Le Medef en rêvait !!

Cette réforme qui donnerait la prééminence aux accords d’entreprise sur les garanties collectives risque fort de conduire à un moins-disant social. Pire, elle risque, au sein d’une même branche de créer des distorsions de concurrence.

Au final, c’est une réforme perdant-perdant qui nous est promise.

Il est impératif que le Président de la République et son gouvernement précisent le contenu réel de leur projet avant le 1er tour des élections législatives.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s